[Identité] La double nationalité possible


Jusque Décembre dernier, c’était difficile d’imaginer avoir une double nationalité en Allemagne. Un avantage dont rêvaient  et rêvent toujours les immigrés, obligés de renoncer à leurs passeports du pays natal et en quelque sorte épouser une autre culture… du moins sur le papier.

Le 19 Décembre 2014 a donc été la date historique pendant laquelle la loi sur le changement de nationalité votée en Juillet 2014 a été validée par le parlement. Elle stipule que l’option obligatoire de choisir entre la nationalité allemande et celle d’origine à l’âge de 23 ans pour les enfants d’immigrés a été abrogée. Cette loi est valable pour les enfants d’immigrés nés sur le territoire allemand et y ayant séjourné un temps minimum. Pour plus amples informations, cliquer ICI.

Crises d’identité résolues ou aggravées?

De prime abord, cette loi est une très bonne nouvelle. Sur le plan pratique, cela évite aux parents immigrés des interminables turpitudes dans les ambassades au moment de vouloir faire visiter aux enfants leurs pays d’origine. D’autre part, leur identification à leur pays d’origine ne sera pas forcément meilleure mais plus facile. Ils pourront ainsi choisir de contribuer au bien de ces pays sans restriction législative ou sociale. Cependant, il faudra observer comment le vécu de cette double nationalité sera perçue dans les pays d’origine comme le Cameroun qui ne sont pas (encore) ouvert à la double nationalité.

LN-Online; à la suite de Karlsruhe, Hambourg confirme aussi la loi en faveur du voile

Au delà de l’euphorie, cette nouvelle loi pourrait créer un clivage identitaire immense dans la société allemande et être un danger plus qu’un avantage pour son équilibre. On a par exemple vu des allemands d’origine turque refuser de s’identifier à leur pays d’accueil en refusant de chanter l’hymne national dans des conditions déjà spéciales (Mesut Özil avec l’équipe nationale de football, la Mannschaft). Des incidents pareils peuvent être considérés comme des pics visibles de l’iceberg; surtout en ces temps où plusieurs immigrés ou descendants d’immigrés n’hésitent pas à mettre la culture musulmane (ou plutôt islamique?) au dessus des intérêts de la République.

Le drame en fait est que le gouvernement plie l’échine face à ce type de pression, favorisant ainsi le dénigrement de la culture chrétienne, pourtant socle de la société allemande. La dernière aberration date de quelques jours (27 Janvier 2015), où une loi a été adoptée à Karlsruhe en faveur du port du voile des enseignantes avec un background islamique dans les écoles publiques. On se rappelle que les croix sous prétexte de discrimination religieuse (laïcité oblige) ont disparu des salles de classe et même de certains hôpitaux. Nos enfants seront donc – en plus de la théorie du genre – face au phénomène d’une mise en avant de l’islam par l’État d’une part et d’autre part au meurtre du Christianisme, du renoncement progressif aux racines chrétiennes par le même État… Déjà balancés dans leur propre identité et le racisme ou la xénophobie toujours ambiant, ces petits ne l’auront pas facile. Autant mieux les y préparer maintenant, avec l’aide du Tout-Puissant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s