[Scoop] Avons-nous un nouveau « Martin Luther » à Bremen?


Au moment où je vous rédige cet article, j’écoute parallèlement la prédication du pasteur Olaf Latzel de l’église évangélique St-Martini à Bremen. Question de me faire une idée claire. Les journaux locaux aujourd’hui rapportent que le sieur Latzel s’est excusé pour les propos employés dans sa prédication, après avoir pris à partie par les autorités locales notamment les autres pasteurs qui ont publiquement manifesté pour se désolidariser de son homélie. Tandis qu’un mouvement (Wir sind Olaf = Nous sommes Olaf) s’est créé sur Facebook avec pétition à l’appui. Atmosphère.

Qu’est-ce que Olaf Latzel a donc prêché de si grave? Ce dimanche (18.01.15), Olaf a choisi le texte de Juges 6:25-32 dans lequel Gédéon sur ordre divin se lèvera contre les faux dieux dans sa maison, sa tribu et son pays. Le pasteur Latzel fera une comparaison avec notre génération qui fait face à l’islamisation progressive de la nation allemande. Il tirera franchement sur d’autres réligions et leurs dieux comme Allah, Buddha ou les réliques catholiques. Morceaux choisis et instrumentalisés par les médias, ceux qui lui coûteront une presque lapidation:

– « das islamische Zuckerfest als Blödsinn » = le Ramadan étant une bêtise.

– « die Reliquien der katholischen Kirche als « Dreck » = les réliques de l’église catholique étant des ordures.

– Buddha als « fetten, alten Herrn » = Bouddha comme étant un vieux monsieur obèse.

S’il est certain qu’Olaf pourrait perdre quelques unes de ses ouailles à cause de ses paroles radicales, il est clair qu’il aura gagné en sympathie au milieu de plusieurs chrétiens rêvant d’un réveil spirituel mais aussi chez les partisans d’extrême droite qui ont manifesté dernièrement dans plusieurs villes de l’Est allemande contre l’islamisation du pays sous le couvert de PEGIDA. D’autre part, selon le quotidien francfortois (Frankfurt Allgemeine Zeitung), on commence à entendre des hauts responsables du parti au pouvoir supposé chrétien (CDU) encourager les citoyens à prendre de plus en plus conscience de leur identité chrétienne. Cette dernière étant en perte de vitesse face aux naissantes mosquées.

Des pasteurs manifestant pour une église tolérante, contre le sermon d’Olaf Latzel

La sortie du pasteur Latzel permet aussi de constater de quel bois est formée la classe dirigeante évangélique. Voir les pasteurs (des collègues de l’église évangélique de Brême) se désolidariser et prôner un œcuménisme bibliquement invalidée et invalidable interroge. Je dirais même désole. Latzel s’est particulièrement inscris en faux contre un projet syncrétiste nommé « House of one » où une maison de prière serait mise à la disposition des chrétiens, des musulmans et des bouddhistes; pour qu’ils y apprennent le vivre et prier ensemble!! Tout cela à cause de la peur de blesser l’autre. La peur du monde échangée contre la crainte de Dieu. Gédéon, lui, ne pouvait ne pas blesser et a risqué sa vie pour honorer Dieu. Il faut choisir. Après écoute des propos originales du pasteur incriminé, voici à l’ombre des grands médias, les paroles qui selon moi devraient être mises à la connaissance de tous:

– « Il n’y a qu’un seul vrai Dieu. Nous ne pouvons pas avoir des liens/points commun avec l’islam. C’est le péché, ça ne doit pas être, nous devons nous nettoyer de cela. L’islam est chez lui en l’Allemagne. Je sais qu’en disant cela clairement, il y aura de l’opposition. Mais c’est bien cela, ce que Dieu attend de nous »

– « Le Président Wulff a dit que l’islam est chez lui en l’Allemagne… Non, l’islam n’appartient pas à l’Allemagne, mais les musulmans si … Il faut comprendre que Dieu fait la différence entre le péché et le pécheur »

– « Si nous nous levons et disons clairement non à ces choses (idoles, fausses religions, NDLR) qui concurrencent Jésus, alors Dieu Lui-même nous aidera comme Il a aidé Gédéon à vaincre. »

Dans une interview accordée à Radio Bremen, il a re-précisé sa pensée en affirmant qu’il n’y a qu’une seule voie pour aller au ciel, par Jésus-Christ. Et que par conséquent, il dit non aux autres religions. Il a continué en disant qu’il réfute la pensée qu’on lui prête de haïr les musulmans ou les bouddhistes, car la Bible interdit toute forme de violence, interdiction à laquelle il adhère totalement. Je vous conseille de la regarder ICI pour écouter le pasteur éclairer sa pensée.

D’une part, je me réjouis de cette surenchère médiatique qui coûtera beaucoup d’efforts à ce pasteur, parce que ça permettra à plusieurs d’écouter l’Évangile même seulement par curiosité. Les cœurs seront-ils par là sensibilisés sur la nécessité de revenir au seul vrai Dieu? Qui sait… D’autre part, voir le Corps de Christ être divisé sur un message aussi clair et important me désole. Cependant, ça n’est pas surprenant puisque Jésus a prévenu de prier pour l’unité. Et ce sera à cause de ce manque d’unité que les choses s’aggraveront. La radicalisation de la société, les crises identitaires, les guerres de religions, la persécution des disciples de Jésus-Christ et j’en passe. C’est pessimiste, c’est vrai; mais il faut que des choses pareilles arrivent pour pousser Jésus à revenir bientôt. L’Allemagne a besoin de nos prières. Ainsi que le pasteur Olaf Latzel et d’autres comme lui.

Annexes:

– Le sermon entier peut être écouté ICI

– Le soutien à Olaf Latzel sur Facebook est visible ICI

Publicités

Une réflexion sur “[Scoop] Avons-nous un nouveau « Martin Luther » à Bremen?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s