De la prison à la liberté


Pour terminer l’année, très chers lecteurs,  j’aimerais m’étendre sur 2 points. Seulement 🙂 malgré toute la richesse de l’actualité. Notre objectif étant: de rester focalisé sur Christ, qui a le dernier mot sur toute circonstance.

Newtown: Columbine remixed!

fusillade-orly1      Le premier  sujet concerne la fusillade qui a eu lieu hier dans l’école primaire Sandy Hook (Newtown, Connecticut) aux États-Unis. Toutes mes condoléances aux familles de la vingtaine des victimes et plus (le tireur mort agé de 20 ans y compris…). On assiste là une fois de plus à une sorte de « Columbine 31.0 », je veux dire en plus amplifié, en plus grave. Selon une statistique du cinéaste Michael Moore, c’est au moins la 31 ème fusillade dans une école américaine depuis Columbine en 1999. Cette triste circonstance ne manquera de relancer le débat sur la liberté du port d’armes. Une liberté qui emprisonne les consciences et verse le sang; impunément sans que rien ne soit fait contre. Un journaliste sur ARD soulignait que c’est un thème difficile dans ce pays que de restreindre le port d’armes tant ceci est considéré comme un droit fondamental lié à l’histoire de la nation. Certains penseraient même que si les victimes étaient armées, elles auraient pu mieux se défendre! Et on parle là d’adolescents, s’il vous plaît! Autant dire qu’ils ne sont pas prêts de tirer des lecons de cette tuérie. Combien scandaleux et tordu cela est à mes yeux… La liberté pour tous et pour tout. Tja, certes, mais à quel prix? Au prix du sang? Jésus en a déjà versé et ce une fois pour tout. Il n’en est pas question d’en faire plus! Si oui, de le faire uniquement pour le Christ, en martyr. Et c’est Da T.R.U.T.H, l’un des meilleurs rappeurs de la planète, qui rappellait dans une de ses interprétations sur ABC  (cliquer pour voir la vidéo) que les tueurs de Columbine avaient interrogé deux de leurs victimes avant de les assassiner si elles croyaient toujours en Dieu… Vous pouvez soupconner la réponse de Carrie et Richie…

Le président Obama a tenu un discours à la nation américaine à propos de la tragédie et n’a pas pu cacher son émotion. Mais à cette heure, je prie que les américains ne s’arrêtent pas aux émotions mais puissent bénéficier d’une radicalisation sur le thème du port d’armes – genre une interdiction pure et simple ou bien un permis sous des conditions très strictes. Au fond, on peut prendre le risque de se dire que la sécurité des citoyens américains (considérablement fragilisée justement par le permis de port d’armes) trouve son pire ennemi tout aussi à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur. Le coeur humain tout aussi tordu qu’avant ne trouve pas mieux que le pays de la liberté (!) pour exprimer tous ses vices…

De la prison à la liberté, le témoignage de Mohamad.

Vous êtes certainement au courant des visites hebdomadaires  que j’effectue dans la prison de la ville de Freiburg avec le ministère Schwarzes Kreuz (la croix noire). J’avais toujours rêvé de pouvoir partager avec vous un témoignage d’un prisonnier. Et bien voilà! Hier, sous ma demande, un prisonnier m’a remis un manuscrit de ce qu’il a vécu jusqu’ici avec le Seigneur et surtout comment ce ministère est une bénédiction pour sa vie. Je le citerai simplement et ensemble nous pourrons apprécier comment Jésus prend soin de ces personnes à qui Il s’identifie (Matthieu 25).

« It was on 25th of July 2011 about 14 o’clock. Just a twinkling of an eye, everything changed. From happiness to sorrow, from light to darkness, from smile to weeping, from freedom to prison. I lost all i got, my apartment, everything in my apartment, all my money. I was taking to Karlsruhe prison for a trial on a drug case and spent there 9 to 11 months for trial.

I was all this time in Karlsruhe prison without visit, my family is in Africa, no one of my friends here cares about me. On that day of my arrest, my woman came back from work and found out that the police was in my apartment, then she went down to the police station just to find out what was going on. The information she got was a big threat to her. For that reason, she did not care for me anymore.

Along the line, i was sentence to 2 years and 8 months. I came to Freiburg prison after 2 months of my sentence to serve the rest of my jail term. Though things get  worst and worst but i still believe God for His mercy and miracles. I didn’t stop my fasting prayers, but the devil was still at work trying to steal away my faith. I never give up even when the Doctor said i have a sickness in my body that ca damage my liver. The social worker here in the prison said my woman is no longer interested in our relationship. The same period of time, i got a letter from Karlsruhe « Stadtanwalt » to pay the sum of 35.000 € (for court cost). A letter came from the authorities that i have to face deportation. I had so many  things that can not put down in writing. A new lawyer said if i do not pay, he doesn’t work for me. There was no money to pay for the lawyer. While i was passing through all this hard time, i remembered Job in the Bible and i considered myself as a second Job. I would ask some questions like: why me?

One Friday evening in Schwarz Kreuz meeting, after the worship songs from brother Sheliel, i decided to break the silence of my worries to Sheliel. I ask him for help me in prayers. On our meetings, he walked to me and ask how i feel. From his questions, i found out that he cares and he is praying for me. After 2 – 3 weeks of his prayer for me, things begin to change for good. I went to x-ray (doctor examination) and blood test, my liver is 100% safe. My woman is back to me again, my friends are back and they paid for my new lawyer! Deportation is canceled and by the Grace of God, i will be free in few months!

God is great! From darkness back to light, from sorrow back to joy, from jail back to freedom. Praise, praise, praiiiiiiiiiiiiiiiiiise the Lord!

Known as Mohamad »

prison

Personnellement, je suis extremement béni et encouragé par ce témoignage de Mohamad. J’ai certes eu à prier pour lui, mais j’avoue que je n’avais entièrement saisi ce par quoi il passait. À cause de la langue justement, car nous causons en anglais (vu qu’il ne maîtrise pas encore l’allemand) et avec son accent, j’ai eu parfois du mal à le saisir. Juste pour signifier que mes prières pour lui n’étaient pas spécifiques mais le Seigneur dans Sa grâce a utilisé cette disponibilité que j’offrais pour bénir mon frère. Exactement comme par un serviteur inutile. Et je suis profondément honoré d’être un serviteur inutile du Roi des rois.

# Après 3 ans de prière, le Seigneur m’a accordé un billet d’avion pour aller visiter ma famille et mon pays d’origine. J’espère revenir de là rafraîchi et revigoré pour de nouveaux challenges

# En ce qui concerne le blog, je pense pouvoir me lancer dans l’écriture en allemand et me souhaite aussi des co-auteurs pour écrire ensemble dans l’excellence de Christ et impacter encore plus nos lecteurs.

# Merci de vos commentaires et appréciations. Je vous souhaite une bonne fin d’année et une transition bénie pour la prochaine. Que la commémoration de la première venue de Christ vous engage à vous préparer davantage à Sa seconde venue qui (souhaitons-le) ne tardera pas. Shalom!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s